top of page

Périmé sur le marché du travail à partir du 02/11/2023

Ce n'est pas sans une certaine émotion que je commence cet article. En effet, je fais partie de cette catégorie de la population encore active, qui se heurte à cette réalité cruelle qui semble vouloir nous enterrer plus tôt que prévu.

Je suis donc ravi de constater que cette dernière campagne de l'Apec, bien qu'elle puisse surprendre, s'avère malheureusement d'actualité. Il était temps que cette association se décide à agir. Sans entrer dans les détails de ma propre situation, l'Apec de Nice, pour ne pas les nommer, n'a pas trouvé d'autre solution que de me suggérer, alors que j'étais au chômage depuis 8 mois (à l'âge de 56 ans), d'envisager une retraite anticipée !

Lors de notre deuxième rendez-vous, 5 mois plus tard, bien que l'on m'ait exprimé de l'empathie pour ma situation, la seule suggestion a été une reconversion, après 35 ans dans le domaine de la communication et une belle évolution de carrière, vers un métier dans le secteur commercial !

Cependant, je ne vais pas m'étendre sur ma situation toute la journée...


2023, la discrimination à l'encontre séniors persiste

La campagne récente de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec), donc, en collaboration avec l'agence Becoming, fait résonner un message direct : « Périmé sur le marché du travail à partir du 02/11/2023. » Cette initiative vise à attirer l'attention des recruteurs sur l'enjeu de l'emploi des séniors. Des individus âgés de plus de 50 ans sont représentés avec une étiquette de péremption, symbolisant ainsi les défis auxquels ils font face dans le monde professionnel.



"le taux d'emploi des séniors en France reste inférieur à la moyenne de l'Union européenne"

Véronique Dubois, directrice de la communication de l'Apec, explique que cette campagne marque un changement d'approche, passant de la sensibilisation des candidats expérimentés à celle des recruteurs. Elle souligne également que les stéréotypes entourant ce groupe, tels que le coût élevé, la santé précaire ou le manque de compétences numériques, sont injustes et pénalisants. L'Apec cherche à modestement contribuer à changer ces perceptions et à susciter une prise de conscience parmi les employeurs.


Une étude de la Dares publiée en 2022 révèle que le taux d'emploi des séniors en France reste inférieur à la moyenne de l'Union européenne. Seulement 56,9 % des personnes de 55 à 64 ans sont en emploi, comparativement à 82,5 % des individus de 25 à 49 ans. La moyenne de l'UE se situe à 62,4 %. Cette disparité souligne l'importance des actions visant à favoriser l'intégration des travailleurs d'expérience sur le marché du travail français.


Parallèlement, la discrimination envers ces travailleurs reste un défi persistant, notamment dans le secteur de la communication. Malgré leur expérience et leur maturité, de nombreux cadres de plus de 50 ans éprouvent des difficultés à trouver un emploi dans leur domaine.

Nous allons examiner les défis auxquels ils sont confrontés dans ce secteur particulier et souligner l'importance de reconnaître la valeur qu'ils ajoutent.


L'expérience accumulée au fil des ans est souvent sous-estimée chez les séniors. Elle leur confère pourtant une capacité précieuse à gérer des situations professionnelles complexes. La créativité n'est pas limitée par l'âge, et ces individus peuvent apporter une perspective novatrice. Il est essentiel de lutter contre les stéréotypes qui les entourent, tels que leur capacité à s'adapter aux nouvelles technologies. Les agences ont tout à gagner en intégrant ces professionnels dans leurs équipes, notamment en termes de crédibilité et de réseaux professionnels étendus.



Maintenant que nous avons exploré les défis auxquels sont confrontés les séniors sur le marché de l'emploi, il est temps d'aborder sérieusement les solutions. Les enjeux de l'emploi des travailleurs d'expérience ne sont pas à prendre à la légère, et il est essentiel de mettre en place des mesures concrètes pour favoriser leur intégration et valoriser leurs compétences. Il existe trois types de contrats qui s'avèrent être des outils efficaces pour l'emploi des travailleurs expérimentés : le contrat de professionnalisation, le CDD Senior et le contrat d'insertion unique (CUI). Ces dispositifs visent à encourager l'embauche des travailleurs expérimentés et à créer un environnement propice à leur épanouissement professionnel.


1. **Le contrat de professionnalisation :** L'aide à l'embauche d'un travailleur expérimenté en contrat de professionnalisation est une option attractive pour les entreprises. Cette aide peut atteindre jusqu'à 2 000 euros par alternance, en plus de certaines exonérations patronales. Elle est soumise à certaines conditions et vise principalement à permettre aux individus de plus de 45 ans d'acquérir de nouvelles compétences professionnelles en pratiquant un métier en conditions réelles au sein d'une entreprise. Il s'agit d'une opportunité particulièrement pertinente pour ceux envisageant une reconversion professionnelle.


2. **Le CDD Senior :** Le CDD Senior, créé en 2006, cible les individus de plus de 57 ans. Il offre aux travailleurs expérimentés en recherche d'emploi la possibilité de conclure un contrat court, renouvelable une fois, d'une durée maximale de 18 mois. Ce contrat permet aux individus de continuer à cotiser pour leur retraite à taux plein. Il s'avère ainsi être un instrument essentiel pour les maintenir sur le marché du travail.


3. **Le contrat d'insertion unique (CUI) :** Le contrat d'insertion unique, également connu sous le nom de CUI, est un dispositif qui vise à offrir un accompagnement personnalisé et une formation professionnelle adaptée aux travailleurs expérimentés ayant des difficultés à retrouver un emploi. Les entreprises qui décident de les embaucher dans le cadre d'un CUI bénéficient de subventions de l'État ainsi que d'exonérations de charges sociales. Cette approche contribue à faciliter leur réintégration sur le marché du travail en leur offrant un soutien financier et une formation appropriée.



Et les cadres....


Lorsqu'il s'agit de compétences professionnelles de haut niveau, d'expérience et de leadership, les cadres seniors se démarquent de manière incontestable sur le marché du travail. Leur parcours professionnel impressionnant les dote d'une série de qualités remarquables qui en font des atouts précieux pour toute entreprise qui sait reconnaître leur potentiel.

Explorons les qualités essentielles des cadres seniors, mettant en lumière ce qu'ils apportent de plus à une organisation, de l'expérience profonde à la capacité de leadership, en passant par leur réseau de contacts étendu, pourquoi ils sont essentiels au succès et la croissance d'une entreprise.


"Leur intégrité et leur engagemen sont des qualités appréciées".


Expérience profonde : Les cadres seniors ont accumulé des années d'expérience dans leur domaine, ce qui les dote d'une compréhension approfondie des nuances et des défis de leur secteur. Cette expérience leur permet de prendre des décisions éclairées et de gérer des situations complexes avec aisance.

Compétences de leadership : Au fil des ans, les cadres seniors ont souvent occupé des postes de direction et ont acquis des compétences de leadership solides. Ils sont capables de guider des équipes, de prendre des décisions stratégiques et d'inspirer les collaborateurs.

Stabilité et maturité : Ils apportent une stabilité émotionnelle et une maturité professionnelle sur leur lieu de travail. Ils sont capables de faire preuve de sang-froid dans des situations stressantes et de gérer efficacement les conflits.

Réseau : Au fil de leur carrière, les cadres seniors ont établi un vaste réseau de contacts professionnels. Ce réseau peut être un atout précieux, permettant d'ouvrir de nouvelles opportunités commerciales et de renforcer les relations existantes.

Capacité d'apprentissage : Contrairement à certaines idées reçues, les cadres seniors sont souvent désireux d'apprendre de nouvelles compétences, y compris l'adaptation aux nouvelles technologies. N'oublions pas qu'en 2013 Elon Musk via Tesla Motors, a engagé l'ancien cadre d'Apple et de Gap, George Blankenship, âgé de 57 ans (comme moi), au poste de vice-président du Design et du Développement. Blankenship sera chargé de développer la stratégie et le réseau de vente au détail de Tesla.

Perspective stratégique : Les cadres seniors ont une vision à long terme et une perspective stratégique. Ils sont capables d'anticiper les tendances du marché, d'élaborer des plans stratégiques et de contribuer à la croissance de l'entreprise.

Créativité et innovation : Contrairement au mythe selon lequel la créativité diminue avec l'âge, les cadres seniors sont souvent des penseurs créatifs et innovants. Leur expérience les a habitués à résoudre des problèmes complexes de manière originale.

Capacité à transmettre : Les cadres seniors ont une aptitude naturelle à transmettre leurs connaissances et leur expérience aux générations plus jeunes. Ils peuvent jouer un rôle essentiel dans la formation et le mentorat au sein de l'entreprise.

Sens de l'éthique : Les cadres seniors sont généralement reconnus pour leur fort sens de l'éthique professionnelle. Leur intégrité et leur engagement sont des qualités appréciées.

Résilience : Les cadres seniors ont traversé diverses situatuions au cours de leur carrière. Leur résilience leur permet de faire face aux revers avec détermination et de rebondir rapidement.



 


La campagne de l'Apec et les aides gouvernementales en faveur de l'emploi des travailleurs expérimentés en 2023 mettent en lumière une disparité entre le terrain et les volontés successives à corriger le tir. Les séniors apportent une richesse d'expérience et de compétences, tout en contribuant à diversifier et à renforcer les équipes. Cependant, il est crucial de noter que malgré ces initiatives, les politiques gouvernementales doivent aller au-delà des mesures incitatives pour résoudre de manière plus profonde le problème de l'emploi de cette catégorie de travailleurs. Il est temps que le pouvoir politique prenne des mesures significatives pour lutter contre la discrimination à leur égard sur le marché du travail, en promouvant activement leur embauche et en s'attaquant aux stéréotypes persistants qui les entourent.



image d'illusttation : @halayalex

 


Blankenship rejoint Tesla après avoir travaillé chez Microsoft. En tant que vice-président de l'immobilier d'Apple, il a créé l'une des stratégies de croissance au détail les plus réussies de l'histoire. Apple a été à plusieurs reprises reconnue par le magazine Fortune comme le meilleur détaillant américain. Blankenship apporte cette expérience à Tesla. Grâce à son travail dans la création de magasins Apple dans le monde entier, Blankenship a défini et exécuté une "Liste des cibles de croissance intelligente" internationale qui comprenait les grandes villes d'Asie, d'Europe et d'Amérique du Nord. En tant que vice-président de la stratégie immobilière chez Gap, Inc., Blankenship a géré la croissance de plus de 250 magasins par an dans le monde tout en mettant en place un processus de croissance au détail éco-énergétique et axé sur l'environnement..

Posts récents

Voir tout

L'Effet Hawthorne

Les dynamiques au sein d'une entreprise sont souvent influencées par des éléments subtils et parfois insoupçonnés. L'Effet Hawthorne, un biais cognitif intrigant, se révèle être une fenêtre intéressan

RSE : un marqueur profond du changement

L’acronyme est sur toutes les lèvres : RSE, ou Responsabilité Sociale des Entreprises. La RSE est devenue bien plus qu'une simple tendance commerciale ; elle est devenue un indicateur incontournable d

Comments


bottom of page